L'installation

Oyas à enterrer

Les Oyas à enterrer peuvent être utilisés pour toutes sortes de plantations, aussi bien dans un jardin d’ornement que pour des plantes en pots, sur les terrasses mais aussi dans un potager ou pour tous les arbres du jardin, qui souffrent de plus en plus du manque d’eau, d’année en année.
Leur utilisation est très simple : il suffit de les enterrer en laissant dépasser légèrement le haut de l’Oya.

Etape 1 – Choisir la taille de l’Oya en fonction du bac ou de la surface que vous désirez arroser.

Etape 2 – Enterrer l’Oya en prenant un repère sur les bords du bac pour le positionner au bon niveau.
Inutile que l’Oya dépasse de plus de 2 ou 3 cm au dessus du bac.

Etape 3 – Niveler la terre uniformément (il faut garder un peu de place pour le paillage)

Etape 4 – Mettre les plantes en place dans le cas d’un repiquage, ou semer. Appliquer un paillage pour finir à raz-bord. La terre remuée va de toute façon se tasser avec le temps.

Admirer son Oya, et regarder les plantes pousser.

Oyas à planter

Les Oyas à planter peuvent être également utilisés pour toutes les plantes. Elles possèdent les mêmes caractéristiques que l’Oya à enterrer avec une diffusion progressive et ciblé de l’eau. 
Elles se révèlent très pratiques lorsque la plantation est déjà en place : il n’y a qu’à enfoncer l’Oya dans la jardinière.
De plus, au delà du coté pratique et écologique ce système est également très esthétique.

Etape 1 – Prenez votre Oya à planter.

Etape 2 – Enfoncer simplement la partie inférieure de l’Oya dans votre pot.

Etape 3 – Remplir d’eau

Nos conseils

oya

Le fonctionnement:
Les Oyas sont fabriqués à partir d’argile qui possède une porosité naturelle, permettant le passage des molécules d’eau. De plus, l’argile est une matière « intelligente », qui s’adapte à la matière : ainsi, l’argile de l’oya laissera passer plus ou moins d’eau selon le niveau de sécheresse de la terre. La jarre étant enterrée, l’eau se diffuse lentement mais directement au niveau de la racine et le couvercle empêche l’évaporation.
Ce système d’irrigation est 100% naturel, écologique et économique.

Quels sont les différents types d’Oyas et leur utilisation ?
Il en existe 2 types: les Oyas à planter et les Oyas à enterrer.
Ils ont le même objectif : Diffuser lentement l’eau de façon ciblée.
Les Oyas à planter se révèlent très pratiques lorsque la plantation est déjà en place : il n’y a qu’à l’enfoncer dans la jardinière. Ils peuvent s’utiliser à l’intérieur comme à l’extérieur.

Dans les Oyas à enterrer, il existe différentes tailles d’Oyas afin de s’adapter à tous les besoins :
Taille S : 0,4 litre. Modèle pour les très petites surfaces (type pot ou jardinière)
Taille M : 1,8 litre. Permet d’irriguer des bacs ou jardinières plus grands ou des petites zones de potager.
Taille L : 4,2 litres. Grâce à sa capacité et ses dimensions il est particulièrement adapté à l’irrigation des carrés de potagers, des massifs, des petits arbustes.
Taille XL : 10 litres. Il peut être utilisé dans les carrés potagers, en pleine terre, pour les arbres et arbustes. Son grand réservoir permet de le remplir moins fréquemment.
Tous nos oyas disposent d’un “chapeau” afin d’éviter l’évaporation et ne pas générer d’eau stagnante qui favorise le développement des moustiques.

Quand les remplir ?
Nous vous conseillons de ne pas attendre que l’Oya soit vide pour le remplir.
Il est nécessaire de le remplir tous les 4 à 10 jours en fonction de sa taille, de la météo et de la nature du sol. Nous vous conseillons fortement également de pratiquer le paillage afin de maintenir un maximum d’humidité dans le sol.

Quel entretien?
L’argile est un matériau poreux qui absorbe l’humidité et qui peut éclater suite à l’action du gel. Vous pouvez laisser vos Oyas en terre l’hiver dans les régions où l’hiver est doux mais assurez vous qu’ils ont été vidés. Dans ce cas, il faut les recouvrir (paillage par exemple).  Afin de prolonger leur durée nous vous conseillons néanmoins de les retirer et de les rentrer dans un endroit sans gel en fin de saison.

Les Oyas nécessitent très peu d’ entretien. Si besoin, vous pouvez nettoyer l’intérieur avec une brosse dure.
Pour les régions où le calcaire est très présent, vous pouvez sortir le pot afin de brosser l’extérieur. Le calcaire pourrait nuire à sa porosité au fil des années. (Nettoyage avec du vinaigre blanc pur et rinçage à l’eau claire avant de le réinstaller)

A vous de jouer !

L’équipe de Mon Oya

oya
Zone d'irrigation